Programme

 

Colloque international Max et Iris Stern 11
Topographies de la violence de masse

31 mars et 1er avril 2017

Musée d’art contemporain de Montréal

Salle Beverley Webster Rolph

 

Vendredi 31 mars 2017 

10h30 Mot de bienvenue 

John Zeppetelli, directeur et conservateur en chef
Musée d’art contemporain de Montréal

Clarence Epstein, directeur principal des affaires urbaines et culturelles
Université Concordia, et la Fondation Max et Iris Stern

Introduction au colloque 

François LeTourneux, conservateur adjoint
Musée d’art contemporain de Montréal

Emanuel Licha, artiste et cinéaste, professeur invité
École des arts visuels et médiatiques, UQAM

Jean-Philippe Uzel, professeur titulaire
Département d’histoire de l’art, UQAM

11h00 Conférence d’ouverture 

Ellen Gabriel, artiste et activiste autochtone des droits de la personne
The Art of Propaganda, “Real Facts”, and the Erosion of Indigenous Human Rights [EN, avec trad. FR]

12h00 Lunch 

13h30 Présentations par affiches d’étudiant.e.s de 2e et 3e cycles ayant participé aux journées d’études interdisciplinaires et inter-universitaires sur la violence de masse (première session) 

14h00

Kyle Matthews, directeur général
Marie Lamensch, coordonnatrice de projets, chercheure et chargée de communications
Institut montréalais d’étude sur le génocide et les droits humains, Université Concordia
Penser la violence de masse [FR et EN, avec trad. FR]

15h15

Vincent Lavoie, professeur titulaire
Département d’histoire de l’art, UQAM
Quelle visualité pour l’exode de masse ? [FR]

Marta Zarzycka, chercheure invitée
Center of Women and Gender Studies, Université du Texas à Austin
Cartographies of Violence [EN, avec trad. FR]

16h30 Pause 

16h45

Susan Schuppli, artiste et chercheure
Centre for Research Architecture, Goldsmiths, University of London
Media as Conflict Zones [EN, avec trad. FR]

Krista Lynes, professeure agrégée
Département de communications, Université Concordia
Sites of Upheaval and Transgression: The Material Politics of Grounded Media [EN, avec trad. FR]

Samedi 1er avril 2017 

9h30

Mariam Ghani, artiste, auteure, cinéaste, enseignante
Queens College Art Department et Cooper Union
The Seen Unseen: Black Sites and Contractual Invisibility
 [EN, avec trad. FR]

Derek Gregory, Peter Wall Distinguished Professor
Département de géographie, Université de la Colombie Britannique
The Death of the Clinic: Surgical Strikes and Spaces of Exception [EN, avec trad. FR]

10h45

Nuria Carton de Grammont, commissaire et chercheure indépendante
Département d’histoire de l’art, Université Concordia
Violence, Narco-culture et la géographie de la peur [FR]

Joaquin Barriendos, chercheur associé
Instituto de Investigaciones Estéticas (UNAM-Mexico)
Spectral Topographies: Fosses, Aesthetics and the Politics of Truth in Mexico [EN, avec trad. FR]

12h00 Lunch 

13h30 Présentations par affiches des étudiants des 2e et 3e cycles ayant participé aux journées d’études interdisciplinaires et inter-universitaires sur la violence de masse (deuxième session) 

14h00 Visite des expositions. Action performative dans l’oeuvre de Teresa Margolles, La promesa [La Promesse] (2012), Collection du MUAC. 

15h00

Caroline Monnet, artiste et cinéaste
Territoires d’une identité dépossédée [FR]

Julie Nagam, Titulaire de la Chaire en arts autochtones d’Amérique du Nord
Université de Winnipeg, Winnipeg Art Gallery
Revealing the ontology of land through Indigenous visual narratives of memory, knowledge and living histories [EN, avec trad. FR]

16h15 Conférence de clôture 

Andrew Herscher, professeur
Stanford Arts Institute, Stanford University / Taubman College of Architecture and Urban Planning, University of Michigan
Necropolitics of the Architectural Imagination [EN, avec trad. FR]